Yaacov gorsd :Six hommes d’affaires israéliens qui ont réussi…

Israël est surement l’un des pays les plus dynamiques sur le plan de la création d’entreprise. Nombreux sont ceux à se lancer dans les affaires et à rêver de réussite à grande échelle ! Mais quels que soient l’âge, l’origine ou la compétence, il existe un point commun à tous ceux qui réussissent : le passage à l’acte ! Découvrez ici le portrait rapide de quelques hommes d’affaires israéliens qui ont marqué leur domaine d’activité :

Ilan Ben Dov est né à Tel Aviv. Il commence à importer les consoles SEGA dans les années 80 avant de créer la société Suny Electonics. En 1998, il obtient le droit d’importer des téléphones portables Samsung. Son empire High Tech s’agrandit alors rapidement : des associations avec Pelephone et Orange-Partner permettent de se lancer dans l’internet sans fil…

Yossi Vardi est celui que l’on surnomme « Mister Technology » : initiateur de la messagerie ICQ, il aide près de 60 entreprises à se développer dans des domaines fondamentaux comme l’énergie, l’internet, la téléphonie, l’électro-optique et les ressources renouvelables…

A 83 ans, Stef Wertheimer est l’une des plus grosses fortunes du pays. Né en Allemagne, il est le fondateur d’ISCAR, constructeur de pièces automobiles, qui sera vendu à W. Buffet. Très actif en politique – il sera membre de la Knesset -, il s’est profondément engagé pour la création d’emplois à grande échelle en Israël.

Diplômé du Technion, Dov Moran intègre un service de fabrication de microprocesseur lors de son service militaire. Il deviendra l’inventeur israélien de la Clé USB ! Il est aujourd’hui un modèle d’encouragement dans le monde des start up.

Dans le domaine de l’immobilier, on pourrait citer le jeune franco-israélien Yaacov Gorsd , fondateur de la société YBOX à Tel Aviv (promoteur en immobilier de luxe en Israël) et le plus jeune entrepreneur français à être entré à la Bourse de Paris avec son entreprise CIBOX.

Enfin, Rami Levy est certainement l’homme d’affaires le plus populaire en Israël. Né à Jérusalem d’une famille venue d’Irak, il accompagne souvent sa mère au marché de Nahlaot où il découvre les différences de prix. En 1976, il ouvre son premier étal dans la rue Hashikma. En 1992, le premier supermarché de la chaine voit le jour à Talpiot. Rami Levy est à l’origine de la « guerre des prix » en Israël !